Profil du pays - Information Nutritionnelle - Liens
 

Nom de l’entreprise : HILINA Centre de Transformation de Produits Alimentaires Enrichi – SARL
Année d’Établissement : 1998 C.G.
Directeur Général : Belete Beyene
Tél. : 251 1 16 51 99 / 09/ 13/15/16
Fax : 251 1 14 42 12 52
Courriel : genbel@ethionet.et
Site web : www.hlinafoods.com
Nombre de salariés : 130


Vision
Devenir un centre d’excellence pour le continent Africain, dans la production de nourritures complémentaires et thérapeutiques.

Ligne de conduite / Policy Statement
Produire et mettre à disposition des bénéficiaires un complément alimentaire nutritif et une alimentation thérapeutique bénéfique, et sans dangers, à un prix raisonnable.

Mission
Utiliser un système de recherche avancé et créer un réseau de liens avec les institutions d’enseignements supérieurs et les instituts de recherches en la matière en vue de produire des compléments alimentaires nutritifs et thérapeutiques aptes à sauver la vie de millions d’enfants sous-alimentés et de personnes qui prennent soins d’eux avec une stratégie de marketing sociale ( ???).

HILINA, Centre de Transformation de Produits Alimentaires Enrichis, qui repose sur une superficie d’environ 4500 mètres carrés, est situé à 20 km au Nord d’Addis-Abeba sur la route de Dessié.  
Ce centre qui a pris le nom de la fille aînée du Directeur Général est actuellement dirigé par la femme et la fille de ce dernier, Mme. Genet et Mlle. Hilina respectivement, qui assurent les fonctions de Directrices Financières et Opérationnelles.

Au début de sa création, en 1998, le centre été limité à la production de sucre enrichi en vitamine A et de sel iodé qui étaient surtout vendu à des agences onusiennes et des ONG. Comme la demande pour d’autres produits a augmenté, le centre a introduit à sa liste de production, des grains de maïs, de haricots et de fèves de soja torréfiés et mélangés. Comme indiqué plus haut, le pays est durement frappé par la sécheresse et des famines récurrentes qui revendiquent la vie de millions de mères et d’enfants. Le Gouvernement et les autres organismes de secours impliqués dans l’aide alimentaire ont été contraints d’importer les alimentations complémentaires et thérapeutiques nécessaires à un coût élevé qui aurait pu être évité si ces produits étaient disponibles au niveau du marché local, produits dans le pays, de manière conforme à la norme internationale, et présentant une quantité et qualité satisfaisantes et suffisantes à la demande des bénéficiaire.

Dans le but de combler ce vide ressenti dans la production d’aliments nutritifs et thérapeutiques, sur place, le Centre de Transformation de Produits Alimentaires Enrichi, HILINA, a approché la célèbre compagnie Française Nutriset ® qui a révolutionné le secteur, en vue de la signature d’un accord de franchise pour pouvoir produire Plumpy Nut ® en Éthiopie. Suite à une longue consultation ardue et l’intervention et le soutien de l’UNICEF, un accord a été conclu entre les deux parties en 2007 pour établir le même type d’usine en Éthiopie.

La reconstruction et le réaménagement des bâtiments furent assurés pour répondre aux exigences et normes de Nutriset et les machines nécessaires furent installées selon les exigences de ce dernier.   
Suite à de nombreuses contrôles et vérifications de la conformité et de la qualité de la nouvelle entreprise, un second mémorandum a été signé par les deux parties en septembre 2007 accordant au centre HILINA le droit de pouvoir produire des aliments nutritifs et thérapeutiques donnant ainsi 51% des droits à l’entreprise française Nutriset et les 49% au Centre éthiopien de Transformation de Produits Alimentaires Enrichi. Par conséquent, le Centre a commencé dès le 21 septembre 2007, à produire du Plumpy nut ® qui est généralement reconnu comme aliments thérapeutiques prêt à utiliser (ATPU) et qui est vivement conseillé par l’OMS pour la gestion de malnutritions sévères.

Dans le but d’obtenir une reconnaissance au niveau internationale et de répondre aux exigences fixées par Nutriset, le Centre a engagé un cabinet d’experts conseils dénommé QITC pour préparer et mettre en œuvre le système HACCP et pour plus tard, mettre en place la certification ISO 22000 : 2005. Suite à une vérification stricte et rigoureuse par les organisations telles que l’UNICEF, le MSF et le BEAS (Bureau des Étendards de l’Afrique du Sud), HILINA est devenu le premier centre de transformation alimentaire en Éthiopie, reconnu par l’UNICEF et ayant obtenu le certificat ISO 22000 : 2005.

Le centre a été inauguré le 21 février 2007 par SEM Girma Biru, Ministre du Commerce et de l’Industrie et de Mme Ann Vennma, directrice exécutive de l’UNICEF, en présence de plusieurs hauts fonctionnaires du Gouvernement. (Les discours d’ouverture du Ministre, de la directrice de l’UNICEF et de Monsieur Belete et autres seront joints).

HILINA produit actuellement 3 catégories de régime alimentaire à savoir, l’ATPU, le RUSF et les micronutriments.

  • Plumpy nut, aliment thérapeutique pour enfants;
  • Grossier et sel iodé blanchi ;
  • Sucre enrichi de vitamine A ;
  • Fèves de soja, pois chiches, et pois, cassés et torréfiés

Actuellement, la capacité de production de Plumpy nut® est à 300 MT par mois. Néanmoins, HILINA prévoit également d’inclure à sa liste de production, avant la fin de l’an 2010, des produits tels que le Nutributter®, le plumpy doz et des Plumpy complémentaires pour le traitement de la malnutrition modérée ou aigue. De plus, HILINA prévoit pour 2010, d’augmenter la production de Plumpy nut ® à environ 1000 tonnes par mois, quantité qui devrait satisfaire les besoins des pays de l’Afrique de l’Est.

Emploi / Employment
Le centre dispose de 135 employés dévoués composés de professionnels et d’experts dans les domaines de la technologie alimentaire, la biologie, la chimie, l'ingénierie, la gestion alimentaire, et l’information technologique. La main d’œuvre devrait augmenter parallèlement à l’expansion du projet dès que ce dernier soit opérationnel.

Services de Laboratoires / Laboratory Services
Au sein d’un tel complexe, et dans le but de réaliser la vision d’un centre d’excellence, la nécessité d’établir un laboratoire d’analyses est d’une importance primordiale. A présent, le centre est équipé de chromatographie liquide à haute performance (CLHP), de chromatographie en phase gazeuse (CG), de Spectrophotomètre, et laboratoire microbiologique et chimique. La CLHP qui est décisive dans le processus de test de l’aflatoxine et qui est essentielle pour le Centre, a été obtenu grâce à l’appui de la GTZ. 

Le Centre envisage de créer des laboratoires d’analyses alimentaires indépendants et autonomes afin de fournir des services externes destinés à d’autres industries alimentaires qui ont des difficultés à tester eux-mêmes le manque de tels paramètres que l’aflatoxine, les résidus de pesticides, et des métaux lourdes etc.
Afin de réaliser ce projet, le Centre a obtenu de la région administrative, 3450m2 de terrain situé près du Centre et les préparations pour commencer la construction sont en cours. Un générateur et un matériel de forage à la construction d'un laboratoire sont déjà en place. Une fois finalisé, ce laboratoire, en plus de servir de lieux de recherche aux étudiants des institutions des études supérieurs, devrait renforcer le partenariat entre les universités et le centre, grâce aux programmes de stages qui s'y dérouleront. Afin d’atteindre pleinement la norme internationale et l’acceptation des laboratoires internationaux, ce dernier sera certifié par un des organismes d’accréditation international, sur la base des paramètres fondamentaux, essentiels, existants.

Liens avec les Universités / Linkage with Universities
(Extrait des liaisons universités – entreprises (LUE), un bref aperçu, février 2009)
Le programme de renforcement des capacités d’ingénierie (PRCI) est une réforme économique et industrielle lancé par le gouvernement de l’Éthiopie avec l’appui technique et financier du Gouvernement allemand. Dans le cadre des efforts visant à rendre les programmes du domaine de l’ingénierie plus axée sur la demande qui puissent satisfaire les besoins en ressources humaines de l’industrie, un accent important a été porté sur les programmes nouvellement révisés pour développer les habiletés pratiques des étudiants.
Objectives des liens université - entreprise / Objectives of the university – industry linkage         

  • Pour répondre aux besoins du marché du travail actuel et à venir avec une main d'œuvre future pour les entreprises ;
  • Pour renforcer la position de la Faculté de l’ingénierie des universités en tant que partenaire de coopération pour soutenir le développement des entreprises à travers la recherche appliquée et la consultation ;
  • Renforcer les connaissances et les compétences pratiques des élèves et augmenter la compétence des futurs diplômés ;
  • Fournir un espace de recherche et de développement aux étudiants et au personnel de l’université ;
  • Pour être compatible aux normes internationales ;

Domaines de collaboration proposés / Proposed areas of cooperation

1/ Système de stage qualifié – Selon le cursus révisé, un semestre de programme de stage est obligatoire ;
2/ Travail de recherche appliqué ;
3/ Formation et partage de ressources ;

Avantages du programme pour les entreprises / Benefits of the program to industries

  • Accès aux connaissances technologiques et aux compétences en recherche ;
  • Recrutement et formation des employés potentiels ;
  • Réduction du temps et des ressources de formation de nouveaux employés ;
  • Déléguer la charge du travail aux différents départements ;
  • Travailler en étroite collaboration avec le personnel et les étudiants des universités dans le domaine du transfert de la technologie et des projets de recherche appliquée ;

Avec à l’esprit, ces avantages mutuels qui peuvent être généré par les deux parties, le Centre HELINA s’est engagé à travailler en étroite collaboration avec les universités pour réaliser sa vision et soutenir le programme gouvernemental dans la génération de diplômés qui soient compétents et expérimentés. Jusqu’à présent HELINA a établit un réseau de travail et a entrepris des services de consultation auprès des universités qui offrent des cours en sciences alimentaires comme celles d’Addis-Abeba, de Jimma, d’Alemaya, d’Hawassa et de Bahr Dar. En vue de réaliser une relation fructueuse l'entreprise et les universités, HELINA a prévu un bureau dans le projet d’aménagement de son nouvel immeuble pour les stagiaires et les institutions intéressées à y mener des recherches dans les domaines de la nutrition, la communication et la recherche.
La formation et la recherche seront principalement concentrées mais non limité au domaine de la :

  • Communication sur la nutrition ;
  • Transformation des aliments et la sécurité alimentaire ;
  • Transformation des aliments et de la technologie appropriée ;

Cette catégorie de formations et domaines de recherche peuvent être encore sous divisés en de nombreuses disciplines de recherche qui répondent aux besoins du centre, des étudiants et des personnels des universités.